Mettre en œuvre et utiliser la charge virale : outils pratiques

La mesure de la charge virale VIH est un outil de suivi clé pour les personnes vivant avec le VIH/Sida. L’ONUSIDA en a fait le 3e indicateur nécessaire pour mettre fin à l’épidémie de VIH/Sida dans le monde, avec pour objectif que 90 % des patients sous traitement ARV aient une charge virale supprimée durablement. Pourtant, son accès effectif reste un défi , notamment en Afrique de l’Ouest et Centrale. L’objectif de cette Boîte à outils et de ce Guide est de partager toute la richesse de l’expérience issue de six années de mise en oeuvre du projet OPP-ERA en Républiques du Burundi, du Cameroun, de Côte d’Ivoire et de Guinée. L’ensemble de ces ressources sera utile à tous les autres acteurs impliqués dans la lutte contre le VIH et l’accès à la charge virale.

” Pour mettre en place la charge virale VIH, le seul choix d’ une solution technique ne peut suffire. Il faut aussi créer les conditions nécessaires à sa réalisation. C’est ce que nous avons voulu détailler dans ces outils à l’attention de tous les acteurs de la charge virale.”

Louis PIZARRO, Directeur Général de Solthis
  • Le « Guide pour l’opérationnalisation de la charge virale » vous présente 60 retours d’expérience du projet OPP-ERA assortis de recommandations et astuces de mise en œuvre, et fait le plaidoyer d’une approche systémique de la charge virale (intégrant la stratégie, le laboratoire, l’approvisionnement, la prise en charge des patients et l’économie) pour que l’accès pérenne à la charge virale et son utilisation effective deviennent une réalité pour le plus grand nombre de patients.

  • La « Boîte à outils charge virale VIH-1 » rassemble 90 outils pratiques pour mise en œuvre de la charge virale, pour les laboratoires (mise en place, traitement des échantillons et analyse, biosécurité), pour l’approvisionnement (quantification, achats, transport, stockage et maintenance), pour la collecte des échantillons, la gestion des données, la prise en charge des patients et la stratégie nationale.

Chacun y a son rôle à jouer pour que la prise en charge de qualité devienne une réalité pour toutes les personnes vivant avec le VIH. Ces ressources sont là pour y contribuer.

Jeanne Roussel, Responsable Pilotage du projet OPP-ERA
2 nouvelles ressources pour l’opérationnalisation de la charge virale afin d’améliorer la prise en charge des personnes vivant avec le VIH

« Article précédent

Un nouveau laboratoire de biologie de moléculaire au Centre Hospitalier Régional de Daloa, Côte d’Ivoire